L’ÉDUCATION POPULAIRE, UNE FABRIQUE DE LA REPUBLIQUE

Le Cnajep partage ses analyses des 5 dernières années, la richesse de l'éducation populaire, la nécessité d'agir en partenariat entre Pouvoirs publics et associations et de "faire République" avec l'éducation populaire et les jeunes. Pour cela il identifie 5 propositions pour une politique nationale pour l'éducation populaire et 5 propositions pour une politique de jeunesse transversale avec et pour les jeunes.

Pour une politique nationale pour l’éducation populaire

PROPOSITION 1

Une loi d’orientation et de programmation pour l’éducation populaire concrétisée par 1% du budget de l’état pour la déployer

PROPOSITION 2

Une Charte des engagements réciproques « Associations de jeunesse et d’éducation populaire et Pouvoirs publics »

PROPOSITION 3

Une gouvernance pour déployer l’éducation populaire au plus près des jeunes et des citoyen·ne·s

PROPOSITION 4

La reconnaissance de toutes les formes d’engagement pour garantir un parcours d’éducation populaire tout au long de la vie

PROPOSITION 5

La professionnalisation
du secteur Jeunesse
et Éducation Populaire

Pour une politique de jeunesse transversale avec et pour les jeunes

PROPOSITION 1

La sécurisation
des parcours et l’accès
au droit commun

PROPOSITION 2

Un engagement
volontaire et une
citoyenneté choisie

PROPOSITION 3

Une gouvernance et une méthode de co-construction partagée des politiques de jeunesse

PROPOSITION 4

Des mobilités choisies et des premiers départs

pour agir ici et là-bas …

PROPOSITION 5

Le logement, un facteur clef dans les parcours d’émancipation des jeunes